Le Tobleronegate

De l’autre côté de l’Atlantique, les Etats-Unis se battent furieusement pour décider qui de Mamie Nova ou du Tonton un peu malsain dirigera le monde pour les quatre années à venir. Un choix dificile, déchirant, pour au final élire le moindre de deux maux. Mais plus près de chez nous, un autre choix a été opéré, dans l’ombre. Un choix qui, à l’image des élections américaines ne nous concerne pas encore mais qui pourrait bien devenir un problème d’envergure mondiale d’ici quelques mois.

 

Les faits.

15008017_10210768398547027_969293085_o
L’annonce est tombée ce matin autour de 8h50, violente, sans pitié.

Vous avez bien lu, le Toblerone, barre de chocolat Suisse créée en 1908, que, comme la présidence des Etats Unis, nous pensions acquis, a été affaibli, réduit, diminué. Les victimes de cet attentat : les barres de Toblerone de 400g et 170g vendues au Royaume-Uni. La première se voit séparée de 40 grammes de chocolat au lait, la seconde, plus chanceuse, s’en sort avec une perte de 20 grammes. Un sort plus clément, certes, mais qui ne dois pas être minimisé pour autant.

Un choix économique, raconte Mondelez International, le fabriquant du produit, basé aux Etats-Unis.

« Nous avons choisi de changer la forme afin que le produit reste abordable pour nos clients. […] Comme beaucoup d’autres entreprises, nous faisons face à des coûts plus élevés pour un grand nombre d’ingrédients. »  ~ Mondelez International.

 

Des victimes sous le choc.

Cet acte barbare n’a pas laissé de marbre le peuple des internets qui a rapidement fait savoir son mécontentement. Car si le poids des barres est réduit, la taille et la forme de l’emballage restent les mêmes, plongeant des dizaines de milliers de consommateurs dans la torpeur au moment crucial de la pré-dégustation.

14971008_10210768399227044_187148660_o
Les articles les plus lus de BBC News ce matin, à 9h56, témoignant de la mobilisation en masse causée par l’annonce.

 

La page Facebook de la marque à la montagne n’est plus que l’ombre d’elle même.

Lee Yarker, fervent consommateur déclare :

« Très bien, réduire le poids de la barre [de chocolat], mais pourquoi [mettre] ce grand espace entre les segments ? Ca ne ressemble à rien, [ils] auraient pu faire des barres plus courtes et garder le design d’origine. »

Il est très vite rejoint par Philip Joseph et Cathy White, deux autres consommateurs trompés :

P.J. : « C’était la mauvaise décision. Cela semble être un acte très sournois. [Tu] achètes une barre en espérant avoir une barre normale et on dirait que tu n’as que la moitié du chocolat. »
C.W. : « C’est épouvantable. [Je] pense que vous auriez du réduire la longueur et garder les gros triangles. »

15007823_10210770243633153_2100731567_o
Deux heures après l’annonce, le Tobleronegate accapare l’attention des Britanniques plus que ne le font les élections Américaines.

Un porte parole de Mondelez affirme que le taux de change Dollar-Livre Sterling est en ce moment défavorable mais que les actions radicales de l’entreprise ne sont en aucun cas en lien avec le Brexit mais n’est malheureusement pas capable pour le moment de répondre à la question que l’ensemble des consommateurs continentaux a sur les lèvres : ce changement affectera-t’il, à terme, les barres de chocolat vendues dans le reste de l’Europe ? du monde ?

 

Le Quibble étudie de près le dossier afin de pouvoir vous tenir informés des prochaines avancées et tient à exprimer ses condoléances à tout les consommateurs Britanniques frappés par cette tragédie.

Keep calm, and carry on.

La « Jungle » de Calais.

Aujourd’hui, les migrants de la « Jungle » de Calais sont en train d’être relocalisés dans 451 centres d’accueil à travers la France, et au-delà de ce que chacun peut en penser, on s’intéresse surtout aux mots employés pour en parler. Lire la suite de « La « Jungle » de Calais. »

Sarkozy ? Hors-La-Loi ? Nooon … Si ?

[C’est vrai. On aurait pu choisir une autre photo qui le mettrait plus en valeur. C’était possible. Mais que voulez-vous ? On est pas des gens biens.]

Vous voulez rire jaune ? Depuis sa défaite en 2012, on savait que Sarkozy finirait par revenir en politique, éventuellement reprendre les commandes des Républicains et se présenter au présidentielles. Ce qu’on ne savait pas, c’est que depuis tout ce temps, il n’avait pas le droit. Lire la suite de « Sarkozy ? Hors-La-Loi ? Nooon … Si ? »

Trump vs Clinton : Part 3.

Bon. On avait dit qu’on le ferait pas, mais il se trouve qu’on est faibles et insomniaques, donc on va le faire quand même. La grand-mère arthritique contre l’oncle raciste et pervers : Épisode 3, c’est parti.

02h48 : On vient d’apprendre que le modérateur du débat sera un journaliste de Fox News, chaine ouvertement pro-Trump.
On va rire.

02h55 : BFM diffuse en boucle le même Gif de Trump et Melania sortant de leur voiture.
Toujours au coeur de l’info.

03h03 : « Les deux camps n’ont pas souhaité qu’il y ait une poignée entre Bill Clinton et Melania Trump. »
Tu m’étonnes. Bill l’aurait charmée en 10 secondes et on aurait eu un nouveau scandale.

03h05 : Le débat commence. Pas de poignée de main, ambiance froide, et on part d’emblée sur la Cour Suprême.
Comme ça, à jeun. Pas une accusation de viol, pas une question sur les agressions sexuelles de Trump … On est sur la bonne chaîne ?

03h10 : Trump affirme que les juges qu’il nommera à la Cour Suprême protègeront le deuxième amendement et seront contre l’avortement, comme « les pères fondateurs ».
Middle-Age, here we come.

03h12 : Clinton comprend les traditions liées au deuxième amendement mais veut simplement des régulations pour que « les personnes qui ne devraient pas avoir d’armes n’en aient pas ».
Hé, on a des idées. Les terroristes par exemple. Ou les malades mentaux. Ou les enfants.
Ou les gens de manière générale.

03h15 : Trump est contre toute limitation au second amendement. Et évidemment, il ne dit pas ça parce qu’il est proche du Président de la NRA (National Riffle Association, le lobby des armes américain).

03h16 : Pour la première fois, Trump affirme de manière nette et précise qu’il est contre l’avortement et qu’il nommera les juges qui sont contre également. Clinton défend le planning familial et « la liberté de choix des femmes ». A la question « à quel point ce droit à l’avortement doit s’appliquer ? », Clinton répond que les décisions peuvent être réglementées mais que la santé des femmes doit toujours être respectée.
Dommage. On aura pas de grande déclaration féministe aujourd’hui.

03h20 : Trump affirme que selon Clinton, on pourrait extraire un fœtus au neuvième mois.
Et on le croit. Après tout, il s’y connait en femmes.

03h21 : Le médiateur lance Trump sur son mur (pas littéralement, malheureusement) et demande à Clinton ce qu’elle a prévu pour contrôler l’immigration.

03h24 : Trump veut déporter les immigrés hors du pays parce qu’ils sont dangereux (on résume, parce que c’est chiant). Clinton explique qu’elle ne veut pas séparer les familles, elle veut intégrer les immigrés dans l’économie légale.

03h28 : Clinton parle des immigrés qui ont construit la Trump Tower, qui se sont plaint de leurs conditions de travail et que Trump a fait expulser. Elle enchaine en accusant Poutine et la Russie d’avoir, avec l’aide de WikiLeaks, piraté les Etats-Unis pour influencer les élections en faveur de Trump, et demande à Trump s’il va enfin condamner ce que Poutine fait avec Bachar Al-Assad en Syrie.

msy

03h32 : Trump déclare que Poutine n’a aucun respect pour Hillary Clinton, puis ça se dispute sur la provenance des cyber-attaques contre la Maison Blanche. Clinton, comme les plus hauts membres des conseils de sécurité, affirment qu’elles viennent de la Russie. Trump dit que personne n’en sait rien, que ça peut très bien être la Chine ou un autre pays.
Nous, on pense que c’est le Bhoutan. Ils sont beaucoup trop heureux, c’est louche, ils cachent quelque chose.

03h36 : « On sait très bien que c’est une menteuse. » – Trump.
C’est qui « on » ?

03h38 : Changement de sujet vers l’économie, l’emploi et la croissance.
Ça va BEAUCOUP trop vite. En une minute, Clinton vient de survoler les énergies vertes, la dette, les PME, les impôts des classes moyennes, les dettes étudiantes, et on en oublie sûrement parce qu’on tape moins vite qu’elle change de sujet.

03h39 : Vas-y, répond à ça Donald.

03h42 : Pourquoi est-ce qu’il parle des contributions des pays de l’OTAN ? C’est le SEUL sujet qu’elle n’a pas abordé.

03h44 : Globalement, Clinton veut augmenter les impôts des plus riches, Trump veut les réduire pour qu’ils puisse embaucher plus.

03h51 : Trump affirme que 6 milliards de dollars ont disparu quand elle était secrétaire d’état et demande s’ils ont été volés.
Oui, comme ça, sans raison.
« Dites donc, Hillary, vous n’auriez pas volé 6 milliards de dollars ? »
« Non. »
« Okééé, c’était juste pour savoir. Bisous.« 

03h53 : Il vient d’enchainer sans aucune raison sur Daesh.

tumblr_nas0olcyul1rri3yuo1_500

03h55 : ENFIN ! Le médiateur demande à Trump pourquoi 9 femmes portent plainte contre lui pour agressions sexuelles et à Clinton ce qu’elle pense des accusations de viol concernant son mari. Trump affirme qu’il ne les connait pas, que ce sont soit des femmes qui veulent se faire connaitre, soit des femmes engagées par la campagne de Clinton. Il affirme que personne n’a plus de respect pour les femmes que lui.
Et il le dit sans sourciller. Il a vraiment l’air d’y croire. C’est dingue.

03h59 : Clinton ne prend même pas la peine de parler des accusations contre Bill et essaie de faire la liste de tous les gens envers qui Trump a manqué de respect, mais s’y perd tant la liste est longue.

04h01 : Le modérateur enchaine sur « l’aptitude à la fonction présidentielle » et demande à Hillary s’il n’y aura pas de conflit d’intérêt entre la fondation Clinton et son travail de présidente.

04h03 : Trump accuse Clinton d’avoir reçu 25 millions de dollars de l’Arabie Saoudite et souligne la contradiction avec son combat pour le droit des femmes.
Trump … vient de dire … quelque chose … de cohérent … On va faire un pause, le temps de s’en remettre.

04h05 : Clinton rappelle que Trump n’a toujours pas publié sa déclaration de revenu et n’a pas payé un centime d’impôt fédéral depuis des années, ce a quoi Trump répond que c’est la faute d’Hillary qui a laissé les lois en vigueur qui rendent ça possible.
On sentait qu’il était à deux doigts d’ajouter un « Nananère », à la fin de sa phrase.

04h07 : Le modérateur demande à Trump s’il acceptera le verdict de l’élection sachant qu’il a déclaré qu’elle était truquée et que les médias étaient corrompus. Trump dit qu’il s’en occupera « au moment venu » et qu’il « nous tiendra au courant ».
Trop aimable.

04h11 : Clinton reprend les mots d’Obama et dit que Trump devrait « arrêter de pleurnicher » car cela montre qu’il n’a pas la stature pour devenir président.

awm83

04h12 : Changement de sujet, on part sur la situation au Moyen-Orient. Clinton s’oppose à l’envoi de troupes au sol et espère que les opérations se déroulant actuellement à Mossoul seront un succès. Trump dit que reprendre Mossoul n’aurait pas été nécessaire si les troupes américaines n’étaient pas parties.
La position de Trump sur l’Irak c’est : « On aurait jamais du y aller, mais bon, puisqu’on y était, autant y rester. »

04h19 : Depuis le début du débat, Clinton a l’air fermée, stricte, contrairement au précédent ou elle était toujours souriante et avait l’air de se moquer ouvertement de Trump. Là, on dirait qu’elle est constamment à deux doigts de le gifler.
Au contraire, Trump a toujours l’air d’une pomme de terre sur laquelle on aurait collé un anus de poule et deux litres d’auto-bronzant.

04h22 : Trump considère que Bachar Al-Assad est un moindre mal et que s’il venait à tomber, quelqu’un de pire prendrait sa place.
Donc, pire qu’un dictateur utilisant des armes chimiques contre sa population.Ok. Il reste Dark Vador, Satan ou Eric Zemmour.

04h38 : C’est ENFIN fini. Globalement, les mêmes choses ont été dites que la dernières fois, mais on aura au moins eu la position définitive de Trump sur l’avortement, lui qui avait été tour à tour en faveur et contre ce droit, selon son audience.
Ce qui en ressort, c’est un énorme tension entre les deux candidats. Ils ne se sont jamais serré la main et n’ont quasiment pas échangé un regard.
Il ne reste plus qu’à attendre le soir de l’élection et de voir si Trump acceptera le résultat ou s’il tentera de provoquer une crise institutionnelle.

Wait & See.

Un avant goût de Pokemon Sun and Moon.

~ La rédaction du Quibble s’excuse d’avance pour la qualité des photos de cet article ~

Ca y est ! Enfin ! Le moment que tous attendent depuis des mois, la sortie de la démo jouable du nouveau jeu Pokémon sur Nintendo 3DS, Test !

Je vous propose de vous faire parcourir la démo de ce nouveau jeu toujours plus réaliste, pas à pas, à la manière d’un roman photo, allez, suivez moi !
Lire la suite de « Un avant goût de Pokemon Sun and Moon. »